​ ​ ​ ​ Alimentation des entrées ? - Page 2
Page 2 of 2 FirstFirst 1 2
Results 11 to 18 of 18

Thread: Alimentation des entrées ?

  1. #11
    Senior Member
    Join Date
    Jun 2016
    Location
    Paris
    Posts
    111

    Default

    Merci pour ces réponses.
    Désolé de ne pas paraitre très clair... En fait, j'ai réalisé quelques prototypes de carte "polyvalentes" utilisables en classe que j'essaye d'améliorer...
    (j'ai fait mon "shield CHI035A" et un petit proto 08M2 dont je ne suis pas pleinement satisfait, il y a des photos dans mes précédents post).
    Je réfléchis, je n'ai pas encore de schéma modifié... et je ferai les schémas et PCB dès que je saurai dans quelle direction partir.

    Voici où j'en suis :
    - Comme vous me l'avez largement conseillé, je me suis tourné vers l'utilisation de 2 sources d'alimentations : une pour le PIC et une pour les sorties.
    - Cela résout du même coup le problème des parasites moteurs puisqu'ils n'utilisent plus la même alimentation (un petit condo suffit).
    - Pour l'alimentation des sorties (surtout quand il y a des moteurs), j'ai acheté (pour essayer) une batterie de secours de smartphone 5V (rechargeable donc).
    - C'est là que je me suis dit, pourquoi ne pas utiliser cette alimentation pour tous les modules extérieurs à la carte (y compris en entrée) et n'utiliser les piles que pour le PIC... je sais qu'un contact NO ne consomme rien, mais ce n'est pas le cas des suiveurs de lignes ou autres ultrasons...
    Mais ça semble être compliqué quand les piles arrivent en fin de vie au risque d'avoir une tension trop élevé... je ne sais pas comment résoudre ce problème

    Du coup, si je ne trouve pas de solution satisfaisante, je pense que mon PCB "20M2" définitif aura :
    - un bornier (piles 6V + diode) pour le PIC (dont les entrée)
    - un connecteur (micro USB) pour alimenter les sorties
    - possibilité de n'utiliser qu'une seule alim (relier les 2 positif) si je n'utilise que des DEL ou autres modules qui ne parasitent pas.
    (C'est à dire quasiment aucunes modification du projet ci-dessous : )

    Pour les schémas, j'en suis toujours là :


    J2 devient un connecteur microUSB relié non pas au PIC mais aux sorties. "5V" représentant l'alim du PIC et "Vout" l'alim des sorties...
    Sur le shield, 2 bornier à vis : un pour l'alim du PIC et un autre pour alimenter les sorties si on n'utilise pas le MicroUSB.

    Je compte également faire une version de cette carte avec un 08M2 sans ULN...
    C'est surtout là dessus que je réfléchit actuellement, mes élèves vont avoir besoin d'une telle carte d'ici quelques semaines...
    Mais le problème est que 3 pin sont des Entrées-Sorties ! Il faudrait alors 3 inverseurs pour choisir l'alimentation selon qu'ils sont entrées ou en sortie (quelle usine !)

    Merci encore pour votre aide !
    Last edited by meepmeep; 20-03-2017 at 15:24.

  2. #12
    Senior Member
    Join Date
    Jun 2016
    Location
    Paris
    Posts
    111

    Default

    Alors, du coup, pensez-vous qu'il existe un moyen simple de protéger le PIC d'une éventuelle "sur-tension" de l'alim des entrées par rapport à l'alim du PIC ?

  3. #13
    Senior Member
    Join Date
    Oct 2011
    Location
    france
    Posts
    1,178

    Default

    1k et série, et Zener à la masse.
    Valeur de la Zener à tension minima d'alim du pic.
    Qui ne supporte la critique ne progressera point.

  4. #14
    Senior Member
    Join Date
    Jul 2010
    Location
    paris
    Posts
    1,374

    Default

    Bonjour,

    En activant les pullup internes, les inters sont simplement reliés au 0 V, il n'y a plus aucun problème, sinon d'inverser la logique, mais c'est une question de convention.

    MM

  5. #15
    Senior Member
    Join Date
    Jan 2010
    Location
    34 France
    Posts
    3,751

    Default

    Quote Originally Posted by meepmeep View Post
    je sais qu'un contact NO ne consomme rien, mais ce n'est pas le cas des suiveurs de lignes ou autres ultrasons...
    Mais ça semble être compliqué quand les piles arrivent en fin de vie au risque d'avoir une tension trop élevé... je ne sais pas comment résoudre ce problème
    Vous utilisez comme dit par Michel (MGU) des entrées avec pull up. Sinon, et pour tous les capteurs dont vous ignorez le type de sortie (collecteur ouvert ou sortie active) vous mettez des opto-coupleurs sur des entrées avec pull up ou pull down.
    S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème . (Les Shadoks)

  6. #16
    Senior Member
    Join Date
    Jun 2016
    Location
    Paris
    Posts
    111

    Default

    - Houla... des opto-coupleurs... cela dépasse mes compétences !
    - Pour ce qui est des Pullup, je m'adresse à des collégiens... déjà que c'est compliqué pour certains, alors inverser la logique risque de les perdre encore plus.
    - Pour la diode Zener, il s'agit bien de la placer sur l'alim du PIC ?
    Merci pour vos réponses !

  7. #17
    Senior Member
    Join Date
    Oct 2011
    Location
    france
    Posts
    1,178

    Default

    Quote Originally Posted by meepmeep View Post

    - Pour la diode Zener, il s'agit bien de la placer sur l'alim du PIC ?
    Merci pour vos réponses !
    Non.

    La Zener, entre l'entrée concernée du pic et la masse.

    La résistance série, entre le + sortie capteur, et la dite entrée du pic.

    Hum ... Maintenant, il est évident, que le fait de tester un potentiel nul (disons inférieur à Vdd/2), simplifie grandement les choses.

    Et, si la ligne de programmation "pullup" dérange, on la vire, et on met une résistance externe, au + alim du pic.

    Quant à "l'inversion de logique", remplacer un high par un low, ne me semble pas hors de portée d'un collégien (mon petit fils, huit ans, a pigé ça, depuis belle lurette).
    Qui ne supporte la critique ne progressera point.

  8. #18
    Senior Member
    Join Date
    Oct 2011
    Location
    france
    Posts
    1,178

    Default

    Quote Originally Posted by meepmeep View Post

    - Pour la diode Zener, il s'agit bien de la placer sur l'alim du PIC ?
    Merci pour vos réponses !
    Non.

    La Zener, entre l'entrée concernée du pic et la masse.

    La résistance série, entre le + sortie capteur, et la dite entrée du pic.

    Hum ... Maintenant, il est évident, que le fait de tester un potentiel nul (disons inférieur à Vdd/2), simplifie grandement les choses.

    Et, si la ligne de programmation "pullup" dérange, on la vire, et on met une résistance externe, au + alim du pic.

    Quant à "l'inversion de logique", remplacer un high par un low, ne me semble pas hors de portée d'un collégien (mon petit fils, huit ans, a pigé ça, depuis belle lurette).
    Qui ne supporte la critique ne progressera point.

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •